Une dette de 44 millions d’€ !
Maîtrisons et expliquons notre dette : un besoin de transparence !

Ce qui représente plus de 1459 € par habitant fin 2018, soit 40% de plus que les villes comparables ! Il nous faudrait 25 ans pour la rembourser en y consacrant l’intégralité des ressources de la ville ! Cette dette doit être maîtrisée et expliquée aux Cachanais.es : chacun.e a le droit de comprendre la destination des investissements qui la composent ! Durant 4 ans, Hélène de Comarmond fut adjointe aux finances de Jean-Yves Le Bouillonnec… Budgétons mieux nos investissements pour éviter l’explosion des dépassements comme sur les chantiers récents !

Une gouvernance peu partagée
Pour une vraie démocratie citoyenne

La gouvernance de la ville, résultat de plus de 60 ans sans alternance, cultive l’entre-soi.
Les élu.e.s doivent venir à la rencontre des citoyens, leur rendre des comptes, les associer aux décisions indépendamment de leur âge, leur quartier, leur origine, leur nationalité.
Faire de la participation une réalité au-delà de la communication est un enjeu clé de la décennie qui commence ! Baser cette participation sur une information claire, complète, transparente  est notre exigence ! Elu.e.s, nous nommerons un.e adjoint.e à la Participation citoyenne !

Une ville sûre ?
Traitons enfin la question de la sécurité

Les délits et incivilités sont en hausse constante à Cachan avec un ressenti différent dans chaque quartier. Les trafics ont doublé en 5 ans, les agressions ont augmenté de 30% sur 1 an, les cambriolages ne diminuent pas ! Les effectifs de police municipale sont inférieurs de plus de 60% à ceux des villes comparables.
Que doit-on faire ? Eviter de regarder le problème ? Non !
Une nouvelle majorité doit affronter cette question de manière pragmatique ! Toutes les solutions doivent être enfin abordées en concertation avec les habitant.e.s et en coopération avec toutes les communes voisines !

Une ville cloisonnée
Pour un urbanisme au service du projet municipal

45% de logements sociaux au sud de la ville contre 13,5% au nord : Cachan est une ville scindée en deux !
Comment se satisfaire d’une charte promoteur construite au pas de charge, sous pression des élections et si peu co-construite avec les citoyen.ne.s ?
Comment être une ville attractive avec des entrées aussi mal valorisées, notamment sur Aristide Briand (RD920) et Gabriel Péri ? Avec un tel retard sur les modes de transport doux ou écologiques ? L’urbanisme et l’aménagement doivent redevenir des outils au service d’une vision, et non une fin en soi. Elu.e.s, nous lancerons un grand audit pour la salubrité du parc HLM.

Une offre culturelle et sportive à diversifier
Favorisons l’accès de tous à la culture et aux activités

La ville et le territoire se sont doté d’équipements culturels importants : théâtre, conservatoire de musique, cinéma… sous exploités et trop souvent élitistes. Fortement subventionnés, ils doivent s’adresser à tous avec une politique culturelle plus accessible.
Favorisons l’accès de tous à la culture et au sport, diversifions l’offre sportive et la programmation culturelle, afin que chaque Cachanais.e, quel que soit son quartier, y trouve son compte ; reprenons les manifestations hors les murs ; développons une manifestation culturelle mobilisatrice et populaire qui implique tous les habitants pour décloisonner enfin la ville et donner corps à une mixité qui est un atout majeur de Cachan !

Une ville dortoir
Dynamisons l’activité économique et le commerce

Seuls 18% des actifs cachanais travaillent à Cachan ; la moyenne en IdF est de 30 % ! Pour redonner du confort de vie aux Cachanais.es, et lutter contre les émissions carbone des déplacements domicile-travail, battons-nous pour relocaliser de l’emploi sur la ville !
Le commerce est aussi en fort déclin : plus de 20 pas-de-porte sont inoccupés aujourd’hui, avec un déséquilibre flagrant des types de commerces et des quartiers délaissés.
Le développement économique ne passe pas que par la construction de logements !
Saisissons-nous pleinement de cette question pour ramener de l’emploi et du dynamisme à Cachan !

Pour une ville éthique et transparente, nous nous engageons à :

Ce que notre candidat ne brigue aucun autre mandat électif, tant au niveau départemental, régional ou national et ne brigue pas plus que deux mandats consécutifs • Mettre en place un mécanisme de détection des conflits d’intérêts • Proposer la vice-présidence de la commission des finances et du logement social à un élu minoritaire • Appliquer totalement l’open data, et informer les citoyens sur l’action publique en toute transparence • Associer la population aux décisions par le biais de consultations ou de référendums locaux • Créer une commission d’éthique, avec des élus minoritaires et des citoyens…

Et tant d’autres thèmes fondamentaux comme les actions pour l’école, la ville intelligente, la sensibilisation à l’écologie, le recyclage, les zones de déconnexion urbaines… à retrouver dans notre programme dès le 4 février !

Rencontrons-Nous !

13 Janvier, 19h30, Espace Courbet : Présentation des vœux & grands axes du projet
4 Février, 20h, Grange Gallieni : Présentation du programme
11 mars, 20h, Grange Gallieni : Réunion publique
Permanence tous les jeudis de 8h30 à 9h30 au restaurant du Parc, 43 avenue Dumotel


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *