Notre tribune de décembre 2021 – Cachan Mag

A l’heure du bilan peu réjouissant de la Cop 26, la question des actions locales se pose toujours, à Cachan comme ailleurs.

La municipalité cachanaise s’enorgueillit, à juste titre, de dispositifs vertueux en termes écologiques : essentiellement le réseau de chaleur géothermique, hérité de Jacques Carat, le visionnaire depuis longtemps disparu. Depuis, quelques initiatives ont vu le jour, comme récemment l’installation de panneaux photovoltaïquex à l’école de la Plaine avec Paris-Sud Soleil, et quelques actions plus symboliques qu’efficaces (permis de végétaliser, etc.).

Mais le bilan carbone de la ville, qui permettrait de fixer un point de départ pour une feuille de route d’améliorations, n’a jamais été fait. A minima, commencer par l’audit énergétique des bâtiments publics sous la responsabilité communale permettrait de savoir combien de tonnes de CO2 émises pourraient chaque année être évitées, combien d’euros pourraient être économisés grâce à une bonne gestion du patrimoine… Écoles, bureaux, bâtiments municipaux méritent des investissements de rénovation thermique permettant sur le long terme de vraies économies et un réel impact sur le climat. Et incidemment un meilleur confort des usagers et des économies se retrouvant, à terme, dans des baisses d’impôts des Cachanais.

Les aides d’État gérées par l’ADEME peuvent alléger significativement la facture de cet audit.

Nous réitérons donc la demande que nous avions faite pendant la campagne des municipales : la mise en place d’un véritable audit énergétique des bâtiments communaux et le lancement d’un plan d’économies d’énergies associé.

Les élus En Avant Cachan !

Maxime Mégret-Merger, Alain Ospital, Olivier Fallou

www.enavantcachan.fr / enavantcachan@gmail.com


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *